Ton Beau Capitaine

L'Histoire

« La séparation est un grand océan et plus d’un s’y noie… »

 

Wilnor travaille à 7 000 km de chez lui, nourrissant la promesse de lendemains meilleurs. Au domicile de fortune de son pays d’accueil, personne ne l’attend. Mais il retrouve Marie-Ange, son épouse restée là-bas, par le biais d’une correspondance sur cassettes audio enregistrées. S'en échappe l'écho d'un monde familier et vivant, que Wilnor a délaissé pour un isolement cruel sur un territoire qui n’est pas le sien. Le monologue à deux voix rend l’absence palpable et nous prend à témoin d'un amour qui fait place aux remords, d’un rêve qui vole en éclats… La mise en jeu de la lumière et du son, la scénographie et le mapping vidéo donnent vie à l’absente sur la scène tel un hologramme. Ils font résonner le manque et la violence du déracinement au plus profond de chacun. Avec une apparente légèreté, le texte délicat de Simone Schwarz-Bart restitue à la condition d’exilé, vécue de l'intérieur, une dimension universelle.

Mise en scène : Maud Galet-Lalande
Assistant à la mise en scène : Hervé Urbani

Musique : Mélanie Gerber
Lumière : Vincent Urbani
Chorégraphie : Joseph Aka
Scénographie / vidéo : Nicolas Helle

Distribution : Lamine Diarra, Mariam Dembele

Production : Cie Les Heures Paniques
Coproductions : Espace Grün - Cernay / Théâtre Ici et Là - Mancieulles

Soutiens : Théâtres en Dracénie - Draguignan

Espace Bernard-Marie Koltès - Metz

TCRM Blida - Metz
Partenaires : DRAC - Ministère de la Culture - Conseil Régional Grand-Est - Conseil département de la Moselle - Ville de Metz

PHOTOS

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

VIDÉO

Bande-Annonce.

Filmée le 9 mars 2017 au TIL - Mancieulles (54)