L'ÉQUIPE

La compagnie travaille avec des artistes et des technicien·nes de tous horizons (région Grand-Est, Paris, Bamako, Tunis...), mais certains d'entre-elleux sont présent·es plus régulièrement dans les projets des Heures Paniques.

Maud Galet Lalande
"16 m2"

Maud Galet-Lalande

MetteurE en scène / Comédienne / AuteurE

  • Grey Twitter Icon

Directrice artistique de la compagnie Les Heures Paniques, Maud GaletLalande est également auteure, metteure en scène et comédienne.
Formée à l’école de théâtre Acting International, elle a suivi des formations sous la direction de Michel Dydim, Laurent Gutmann, Frédéric Mauvigner, Jean-Marie Piemme, Matthieu Roy, Grégoire Ingold ou Jean Boillot.
Directrice artistique de la compagnie Les Heures Paniques, compagnie conventionnée avec la Ville de Metz et la région Grand Est, elle a mis en scène plusieurs spectacles dont elle est également l'auteure : Pourquoi y'a-t-il Que Dalle... plutôt que Rien ? (2011), 16 m2 (2014), Les Chemins de Traverse (2018) ou La Tablée (2020).
Le spectacle Ton beau Capitaine de Simone Schwarz-Bart, créé en 2017, est actuellement en cours de diffusion (tournée internationale). Il a été joué au 11 • Gilgamesh Belleville — Avignon OFF 2018, et sélectionné par la région Grand-Est dans le cadre de son soutien au festival.
En 2018, elle a créé deux formes brèves : le spectacle Deuxième Étage au bout du Monde, une création spectaculaire mêlant théâtre et mapping vidéo sur façade (Semaine de l’Europe — conseil départemental de la Moselle ; Constellations, évènement initié par la Ville de Metz...), et Les Chemins de Traverse, un spectacle avec quatre demandeurs d’asile autour d’une écriture collective (NEST-Centre dramatique national de Thionville, festival Passages - Metz, Biennale Koltès...)
Sa dernière création, La Tablée, une co-écriture et mise en scène avec le dramaturge-metteur en scène tunisien, Ahmed Amine Ben Saad, a été créée en janvier 2020, en partenariat avec le ministère de la Culture de Tunisie, La Cité de la Culture de Tunis, Les Francophonies, des écritures à la scène, La Filature — scène nationale de Mulhouse le festival Passages à Metz, l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropole et les scènes conventionnées Pablo Picasso à Homécourt, Espace Bernard-Marie Koltès à Metz, et Le Nouveau Relax à Chaumont. Le projet a été lauréat du nouveau programme de résidence de l’Institut Français de Tunis, Villa Salammbô, et du premier appel à projet international « Des mots à la Scène » proposé par l’Institut Français de Paris.
Maud Galet Lalande est également co-fondatrice du Gueuloir, un espace de rencontre, de débat et d'échanges transfrontalier réunissant une quinzaine d’auteurs dramatiques francophones de la Région Grand-Est, du Luxembourg et de Wallonie.

En juin 2020, son texte La Démarche est lauréat de l'Appel à fictions radiophoniques « Imagine le monde de demain » de France Culture en partenariat avec le Théâtre de la Ville de Paris et la SACD. Par ailleurs, à la demande du NEST- CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est, dans le cadre de son Calendrier de l'Avent en partenariat avec le CDNO, Maud écrit deux textes mis en voix par Matthieu Roy (Maison Maria Casarès).
Elle anime plusieurs ateliers de pratique théâtrale (dont El Warsha avec le festival Passages, atelier d’échanges et de rencontres par le théâtre avec des personnes en situation d’exil et des habitants de la Ville de Metz) et intervient régulièrement en milieu scolaire (stage d’écriture dramatique en lycée, résidence en école primaire avec la Ville de Metz depuis 2015, etc.) En 2019, elle a notamment été invitée en tant qu’artiste-pédagogue aux premières rencontres nationales de l’Education Artistique et Culturelle (EAC) à l’initiative du Ministère de l’Éducation, à témoigner sur son expérience.
En 2020, elle devient intervenante pédagogique pour l’ARIA, Association des Rencontres Internationales Artistiques fondées et dirigées par Robin Renucci.

Mélanie Gerber

Compositrice / Chanteuse / Musicienne

Diplômée de la faculté d’Arts Plastiques puis des Beaux-Arts de Metz, Mélanie Gerber choisit d’orienter sa pratique artistique vers la recherche vocale. Musicienne autodidacte, elle s’est initiée aux tablas lors d’un voyage en Inde et pratique toutes sortes d’instruments, harmoniums, flûtes, guitares, qu’elle marie habilement à d’autres sonorités électroniques plus contemporaines. Travaillant à Metz en tant qu’auteur-compositeur-interprète, elle collabore avec des metteurs en scène de théâtre, scénographes, créateurs visuels et conçoit ainsi des pièces musicales pour le théâtre et le cinéma, utilisant sa voix comme instrument de prédilection. (Parasites de Mayenbourg, mis en scène par Illia Delaigle ; 16 m2, mis en scène par Maud Galet Lalande ; le court-métrage  Vaudeville réalisé par Hélène Abram. Elle réalise également la bande-sonore pour la promotion de la candidature de la Ville de Metz pour le label de « Patrimoine de L’UNESCO ».

« Mes recherches sur la voix sont avant tout au service de la mélodie, mais il s‘agit de “chansons“ performatives cherchant à provoquer une réaction dynamique chez l’auditeur. À travers mon chant, c’est tout mon corps que j’engage et dont j’extirpe une musique intuitive basée sur l’improvisation vocale. » Le langage devient un pur objet esthétique, un simple phénomène musical qui participe de la quête spirituelle par la mise en oeuvre d’une langue aux résonances incantatoires. 

Avec Les Heures Paniques, elle a créé la musique du spectacle 16 m2, qu'elle a interprétée et jouée sur scène, ainsi que celle du spectacle Pourquoi y'a-t-il Que Dalle plutôt que Rien, avec les musiciens Thierry Reichmuth et Hervé Scialdo. Elle a également créé la musique et l'ambiance sonore de Ton beau Capitaine de Simone Schwarz-Bart,  actuellement en cours de diffusion, ainsi que celles de La Tablée, le dernier spectacle de la compagnie.

Mélanie Gerber
"Les Locataires"
Hervé Urbani
Hervé Urbani Compagnie Les Heures Paniques

HERVÉ URBANI

PÉDAGOGUE / ASSISTANT À LA MISE EN SCÈNE

Hervé Urbani est comédien, dramaturge et pédagogue. 
Après deux années en arts du spectacle à l'Université de Metz jusqu'en 1998 (niveau DEUG), Hervé a été metteur en scène pendant deux ans en au Théâtre de la Seille (Metz). C'est en 2001 qu'il écrit sa première pièce de théâtre tout public, Les Croque-Monsieur, dont il est aussi le rôle principal. Suivront au fil des années bien d'autres pièces qui seront toutes représentées, comme Sous la Pluie, Quatuor, Des Femmes qui Tombent (adaptation du roman de Pierre Desproges), Huit Vies et Demie, La Peur de s'endormir, La Faïencerie des Truites (écrite en collaboration avec François Martin), sans compter les nombreux textes de commandes qu'il écrit chaque année pour les différents ateliers qu'il anime et dont les thèmes sont très variés : initiation au théâtre, atelier d'écriture, initiation au théâtre d'improvisation, travail sur le corps, travail sur la voix, travail sur l'intégration de personnes allophones, de demandeurs d'asile, de réinsertion etc.

Travaillant notamment au sein des compagnies Les Bestioles et Les Heures Paniques dont il est le responsable pédagogique, il est l'animateur d'environ cinq ateliers de pratique théâtrale et d’écriture dramatique chaque année.

Il est également musicien (guitare et piano), auteur-compositeur-chanteur (il a sorti en 2012, à compte d'auteur, l'album Autoportrait). Il a aussi écrit un recueil de vingt nouvelles, Le Roi du Monde.

NICOLAS HELLE

Créateur vidéo / Scénographe

Formé à l'INA et au CFPTS, Nicolas Helle croise les techniques du cadrage et du montage vidéo avec l'art de la mise en lumière et de la prise de vue. 

Il évolue dans des univers métissant spectacle vivant, photographie et arts numériques. 

Ses dernières créations se nourrissent de la maîtrise de l’image photographique et du vidéo mapping : Pourquoi les Lions sont-ils si tristes ? de Leïla Anis, mis en scène par Karim Hammiche en 2020, L’Île sauvage d’après William Golding, créé au Théâtre national de Luxembourg par Serge Wolfsperger en 2019, [Intervalles] en 2018 et Lumières en 2015, exposition personnelle in situ à la Chapelle de l’Observance - Draguignan, en 2015 ; Braises (création 2016) et Envol (création 2018) de Catherine Verlaguet, mise en scène Philippe Boronad, Le cas Blanche Neige de Howard Becker, mise en scène Carole Errante en 2016, Homeostasis de Rocio Berenguer (danse) en 2015, Ma petite maison animée, installation numérique jeune public au Carré - Ste Maxime, en 2014, installation numérique, vidéo-mapping et photographique au Festival Musique en Provence (Château Thuerry) en 2013 et 2014, ou Histoire de… mise en scène par Richard Frech en 2013.

Outre les créations de la compagnie Heures Paniques (Ton beau Capitaine — 2017, Deuxième Étage au bout du Monde — 2018, La Tablée — 2020) pour lesquelles il réalise la scénographie, le vidéo-mapping ainsi que les photographies promotionnelles de plateau, Nicolas co-dirige des ateliers pédagogiques de réalisation vidéo en collèges et écoles primaires (depuis 2015), et a également mené des stages autour de la photographie-portrait comme vecteur de confiance en soi, avec de demandeurs d’asile (avec la compagnie Astrov et la Maison de la Culture Saint Marcel — Metz, en 2018) et un public adolescent issu de foyers sociaux éducatif, en partenariat avec l’association Le Nid — Draguignan, en 2016.)

Nicolas Helle

VINCENT URBANI

Créateur lumière

Vincent Urbani s’est initié à différentes techniques du plateau (électro, régies lumière et son) et s'orientera définitivement vers la lumière. Il se forme alors au coté de Thomas Coltat avec qui il fonde aussi en 2000 le groupe de rock Le Singe Blanc (10 albums et plus de 650 concerts (tournées européennes, Chine, USA).
Dès 2002 Vincent Urbani entame une double carrière de musicien (bassiste-chanteur) au sein du groupe et d'éclairagiste pour le théâtre. En lumière, il exerce depuis les fonctions de créateur et/ou régisseur. 

Depuis 2002, il aura collaboré à une cinquantaine de spectacles pour une quinzaine de Compagnies (Les Bestioles, Pardes Rimonim, L'Escabelle, Les 4 coins, Kaléidoscope, Ortie, Compagnie Oblique…). 

Pour les Heures Paniques, Vincent a crée la lumière du spectacle Ton beau Capitaine de Simone Schwarz-Bart, présenté au 11 • Gilgamesh Belleville durant le festival d’Avignon 2018, ainsi que celle de La Tablée, tout deux actuellement en tournée.

SEBASTIEN ROCHERON

ASSISTANT M.E.S / COORDINIATION

Musicien diplômé au CRR de Rennes (piano et hautbois), Sébastien obtient une maîtrise en musicologie à l'Université Rennes II et un Master II en Management du spectacle vivant à l'Université de Brest. Parallèlement, il co-fonde le Festival musical "Mai L'usine en fête" à Rennes.

Entre 2012 et 2018, il est administrateur de production pour la cie Artefact (83), et travaille sur les spectacles Alaska Forever (Avignon - La Manufacture 2010), Braises (Avignon - La Manufacture 2015), Envol/D'un Battement d'Ailes (Avignon - Festival Théâtr'Enfants 2018) ainsi que sur leurs tournées respectives (France - Belgique - Suisse - Nouvelle-Calédonie). Il travaille également pour la cie de L'Oeil Brun (28).

En 2018, il intègre Chimère et compagnie, collectif d'artistes et de techniciens au service du spectacle vivant implanté à Draguignan (83), participant cette même année à la création de l'exposition numérique (Intervalles), présentée pendant deux mois à la Chapelle de l'Observance à Draguignan.

En 2019, il co-fonde 23h60, projet culturel pluridisciplinaire qui a pour objet la création de formes artistiques (théâtre, arts numériques, conte...) ainsi que le soutien d'artistes collaborateurs.

Pour les Heures Paniques, il est assistant à la mise en scène du spectacle La Tablée (2020) et sera coordinateur de la résidence triennale de la compagnie à la scène conventionnée Espace Bernard-Marie Koltès - Metz (2022-2024).

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202021-0
Isa%202_edited.jpg

ISABELLE RENAUD

ADMINISTRATRICE

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, elle devient interprète pour différentes compagnies de danse contemporaine pendant dix ans.
 

Titulaire d’un D.E. de professeur de danse, elle conduit, parallèlement à son parcours de danseuse, des ateliers pour différents publics.

Son activité d’administratrice débute il y a 5 ans et elle a depuis travaillé pour différentes compagnies de spectacle vivant : musique, danse et vidéo.

En 2012, elle redevient interprète le temps d’une création jeune public, Shadoz, avec l’association Hörspiel.

 

Isabelle travaille en tant qu'administratrice pour Les Heures Paniques depuis janvier 2016.

JUDITH WATTEZ

CHARGÉE DE DIFFUSION

Judith a démarré sa carrière en tant qu’accessoiriste et habilleuse pour la Maison  des Arts de Créteil, avant de devenir secrétaire de production cinématographique, puis coordinatrice d’«Endlos 1945-1995» une exposition internationale d’art contemporain à Gdansk en Pologne, en 1995. Elle poursuivra longtemps sa carrière dans cette voie, puisqu’elle devient, l’année suivante, adjointe de régie du Fonds National d’Art Contemporain pour le Ministère de la Culture, avant d’assurer des cours d’histoire de l’art et des visites-conférences à l’Ecole Duperré (Paris), puis de devenir assistante à la galerie d’art contemporain Farideh Cadot (Paris) de 2001 à 2004.

 

C’est en 2005 que Judith devient chargée de diffusion avec, pour spécialité, le spectacle vivant transdisciplinaire. Elle a travaillé pour Point Zéro, Ektos, Pièces détachées ou Traction et Pedro Pauwels, avec qui elle est toujours en collaboration aujourd’hui.

Judith travaille avec Les Heures Paniques depuis mai 2017. 

Nicolas Helle