RÉSIDENCES

EXTRAITS

16 m2, c'est l'histoire de deux femmes. L’une a trente ans, et regarde passivement s’écouler sa vie, enfermée dans son studio de 16 m2, dont elle n’est pas sortie depuis huit mois, dix-neuf jours et quatre heures trente-sept minutes. L’autre lui ressemble, avec, peut-être, quelques années de plus. Et assiste, activement, à cette vie qui s’écoule pour rien, en brossant, avec tendresse, le portrait de son acolyte.

 

Une pièce drôle parfois, cynique souvent et un peu triste aussi, qui raconte l’isolement et la solitude... et tout un tas d'autres choses aussi.

 

Texte, mise en scène : Maud Galet-Lalande.

Interprétation : Maud Galet-Lalande, Mélanie Gerber.

Musique : Mélanie Gerber.

Lumière : Jean-François Metten.

Scénographie : Maud Galet-Lalande.

Construction Décor : Samir Daoulette.

Vidéo : Singapour 1939.

 

Durée totale : 45 minutes environ.

 

Avec le concours de la compagnie Kalisto, (Mulhouse), du NEST - Centre Dramatique National de Thionville-Lorraine, Le Studiolo et Forum IRTS de Lorraine, l’Espace BMK, SOS Amitié, La Forgerie - Théâtre de Wassy, l’association Fisheye et la Ville de Metz.

 

 

"Seize mètres carrés ici, à vingt mètres au dessus du dehors et des centaines de milliers de mètres droit devant, droit devant avant la nuit."

VISUEL

spectacle-16m2

    "Il faut noter que lorsqu’on vit seul trop longtemps, on finit souvent par parler… seul, justement. Pas toujours à soi-même, en fait, mais parfois aux choses : une table, une porte, un ordinateur, un plafonnier deviennent, à force d’insultes maugréées ou de mots doux susurrés, de  « fidèles compagnons, qui jamais ne vous laisseront tomber ». A condition de ne jamais remplacer ces fidèles compagnons et de renoncer ainsi, à toute rénovation de son chez-soi, même si il y a des soldes chez Conforama.
...On parle seul, et on dit « Merde » aussi ; ou « Putain », ou « Fait chier » : la politesse perd toujours un peu d’intérêt quand on n’a personne avec qui être courtois.

 

[...]

 

    "La solitude, mes chers amis, la solitude... Que celui qui n’a jamais connu la solitude me jette la première pierre ! (A une personne, dans le public :) Non, madame, c’était une image, lâchez ce caillou !
... Ça paraît étonnant, n’est-ce pas, la solitude, quand on ne vient pas d’un milieu défavorisé, qu’on n’a pas de tare psychiatrique, qu’on est plutôt intelligent et pas vraiment laid, qu’on n’est en rupture ni avec sa famille, ni avec la société... Mais c’est ainsi : l’isolement est un homme vicieux, qui débarque dans notre vie sans qu’on ne sache vraiment pourquoi ; on finit par lui souhaiter la bienvenue et puis on s’y attache comme à un amant pervers."

 

[...]

 

Si au moins il y avait vraiment quelqu’un d’autre ! Juste quelqu’un d’autre... Elle passerait peut-être outre son orgueil « non, je suis forte et fière, je ne vous demanderai pas d’aide », elle  dirait « je vais mal, parce que je ne sers à rien » – « Non, lui répondrait l’autre, tu ne sers pas à rien » – « Et pourquoi ? elle demanderait » – « Parce que je suis là, et moi, j’ai besoin de toi ». Ensuite ce quelqu’un d’autre lui dirait « Viens, on sort ». « Où ? » répondrait-elle. « On s’en fout. Boire un verre, faire du shopping, partir à Kuala Lumpur, ou juste s’asseoir sur un banc au soleil et ne rien faire ».
… Mais voilà : huit mois, dix-neuf jours et quatre heures qu’elle n’est pas sortie de chez elle. Attention : quand je dis « pas sortie », c’est pas un pied dehors, rien ! Pas sûre qu’elle sache encore quelle saison s’écoule, quel événement fait trembler le monde, quelle heure il est, là, maintenant...

 

[...]

 

    "J’ai peur du noir.... Pardon, je suis ridicule, mais j’ai peur du noir…
(Désignant le public :) …Vous êtes réels, n’est-ce pas ? Vous existez, vous êtes vivants… Je ne parle pas seule, moi non plus, n’est-ce pas ? … N’est-ce pas ? Vous ne répondez pas ? Pourtant il n’y a pas de mur entre vous et moi, je ne me trompe pas, si ? Il n’y a pas que du noir derrière le mur…"

 

MUSIQUE ORIGINALE

PHOTOS

VIDÉO

Extrait du teaser scénique.

Espace Grün, présentation de saison 2014 -2015.

Résidence 2016 - 2017

Espace Grün -Cernay (68)

Compagnie Les Heures Paniques / Association loi 1908 / Metz

Compagnie conventionnée avec la région Grand Est et la Ville de Metz

N° SIRET : 532 058 484 00017 / Code APE: 9001Z Arts du spectacle vivant / Licence d’entrepreneur de spectacles : 2-1064966

Mars 2015

Représentation "Espace Grün" - Cernay (68)